Plato

PLATO est une mission du programme européen Cosmic Vision 2015-2025. Son objectif ? Explorer des milliers de systèmes exoplanétaires au sein de notre galaxie.

La mission européenne PLATO (pour PLAnetary Transits and Oscillations of stars) s'inscrit dans la lignée de deux missions spatiales précurseurs : COROT, mission européenne réalisée sous maîtrise d'œuvre du CNES et Kepler, mission américaine de la NASA. Elle repose sur des techniques bien éprouvées : les transits pour la détection planétaire et l'astérosismologie pour les études stellaires. Avec un point fort : le satellite PLATO observera des centaines de milliers d’étoiles très brillantes avec une précision inégalée. Ces observations permettront aux scientifiques de déterminer le mouvement précis des planètes autour de leur étoile, l'âge des systèmes étoile-planètes mais aussi la structure et la composition de exoplanètes (rocheuses, gazeuses, océan) et la présence éventuelle d'une atmosphère. Ces connaissances seront précieuses pour identifier des cibles convenables pour une caractérisation future plus détaillée, incluant une recherche spectroscopique des bio-marqueurs dans les exoplanètes habitables proches. PLATO sera lancé par une fusée Soyouz depuis Kourou en 2024 vers le second point de Lagrange (L2) situé à 1,5 million de kilomètres derrière la Terre vue du Soleil. Il embarquera 34 télescopes fonctionnant en lumière visible. Plusieurs laboratoires français du CNRS/INSU et du CEA, soutenus par le CNES, contribuent au développement de la charge utile et à la préparation du traitement des données.